Un poème

MELANCOLIE




J’aimerais fuir ma vie

Comme une brebis fuit son prédateur

Comme les flamants fuient l’hiver

J’aimerais fuir ma vie

Comme l’enfant fuit la nuit

Comme le malade tente de fuir la douleur

Et les matelots la colère de la mer

J’aimerais m’envoler de cette terre

Oublier mes rêves mes espoirs mes Amours

Oublier mes chagrins et mes regrets

Effacer de ma mémoire la preuve de mon existence

Et courir longtemps sans m’arrêter

J’aimerais apprécier le goût de la liberté

Sans pour autant être soumis aux lois de la Réalité

Dans mes veines résonne la mélodie de mon sang

Dans mon corps la mélancolie de mon cœur

Je voudrais pouvoir souffler un moment

Pouvoir arrêter le temps

Et écouter les douces chansons de mon cœur

12 votes. Moyenne 3.92 sur 5.

Commentaires (7)

1. Kalice 22/02/2008

Très belle mélancolie

2. lisette 26/02/2008

vraiment très melancolique ..........

3. Salem 13/03/2008

Je suis malade depuis tjrs et c'est ce que je ressents dans mes angoisses les plus tristes...

4. dina 16/03/2008

jolie et trés vrai on le pense tous dans des mauvent ddificile mai si on reprend une parti de toi on se remait vite a voir la lumiere chapeau

5. auffred solange 28/03/2008

très jolie mélancolie maintenant je vais au travail et j ai hate de revenir pour lire la suite avec impatience ange29 bisou

6. samia 31/05/2009

une belle mélancolie mais il faut être optimiste car la vie n'est pas faite que de choses mélancoliques on a tous connus des moments de bonheur et de joie, il ya une chose "il faut toujour revivre les moments de bonheur quand on est triste et avoir la foi en dieu"

7. alicya 12/06/2010

j ai trouver ca tres cool
tout est si vraie

dans cette melancolie on si retrouve un peut
bs a toi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site