Prenons conscience de l'autre...

Dans le courant de la vie agitée

Les regards se croisent sans se regarder

Les corps se bousculent sans s’attraper

Les êtres se parlent sans s’écouter

Et nous sombrons dans l’indifférence

Dérivant vers les seuils de l’intolérance

Parviendrons nous un jour à scruter avec lucidité

L’immense horizon de la réalité

Ne plus courir sans s’arrêter

Ne plus respirer sans souffler

Pourrons nous prendre conscience

De nos homologues malgré nos différences ?

Apprenons correctement l’amour

Sans l’attente d’un retour

Dans le courant de la vie agitée

Nous maîtriserons des sentiments qui nous échappaient.

7 votes. Moyenne 3.86 sur 5.

Commentaires (1)

1. auffred solange 29/03/2008

trop beau continus comme çà bisou ange29

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site