le coucher de l'amour

Le soleil semble lancer un cri de mort

A son coucher laissant des poussières d'or

Il retire la vie du jour car c'est son devoir

Sa chaleur sa lumière s'éteignent pour la naissance du Soir

Son existence s'avère une abdication continuelle

Mon coeur est pareil au soleil couchant

Il ne s'impose pas trop longtemps

Dans ton ciel il a vécu humblement

Aujourd'hui il paraît ne plus exister pourtant

Pourquoi donc la terre tourne continuellement?

Pourquoi donc les saisons passent inlassablement?

Pourquoi donc faut-il toujours un gagnant et un perdant?

A trop aimer les tendres sentiments

On finit par oublier le plus important

Pour aimer on doit être deux inéluctablement.

15 votes. Moyenne 3.07 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site