La toute première fois



Hymen du désir et de l’envie

Hymen de deux coeurs épris

Deux jeunes corps s’épousent dans la nuit

Déchirement de deux muscles candides

Le blanc s’unit au rouge limpide

Trace de plaisir et de peur

Qui déclarent deux pudiques candeurs

Les fausses manoeuvres s’allient à la pureté

Mouvement trop saccadé ou pas assez expérimenté

La légèreté ne réside-t-elle pas dans la sincérité ?

Inviolable moment d’intimité

Sécrétant beaucoup de complicité

Les nouveaux acteurs de la vie

Viennent de sceller leur harmonie

Soirée divine de rondeur coquine

Sur les draps la première douleur est un signe

Deux virginités se sont volées

Pour se marier en symbiose avec le verbe aimer

Neuf mois après l’amour s’est dessiné

Dans les yeux d’un petit enfant

Magie d’un savoureux sentiment

La tendresse s’allie alors à l’adoration

Hymen de bonheur et d’affection.



1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site