La première fois dans l'intimité

L’ALLIANCE




Hymen du désir et de l’envie

Hymen de deux coeurs épris

Deux jeunes corps s’épousent dans la nuit

Déchirement de deux muscles candides

Le blanc s’unit au rouge limpide

Trace de craintes et de peurs

Qui déclarent deux pudiques candeurs

Baignant dans une nappe de sueur

Les fausses manoeuvres s’allient à la pureté

Qu’importe si le mouvement est trop saccadé ou pas assez expérimenté

La légèreté ne réside-t-elle pas dans la sincérité ?

Inviolable moment d’intimité

Sécrétant beaucoup de complicité et de sublimité

Les nouveaux acteurs de la vie

Débordent de passion dans ce trop grand lit

Dernière note d’oubli pour sceller leur harmonie

Et le cri de la joie monte au Paradis

Soirée divine de rondeur coquine

Sur les draps, la première douleur est un signe

Deux virginités se sont volées

Pour se marier en symbiose avec le verbe aimer

Mais dans notre monde trop de péchés

Soulèvent trop de spectateurs parentés

Neuf mois après l’Amour s’est dessiné

On les a condamnés de leur vingtième année

Comble d’un privilège et d’un savoureux sentiment

La souffrance inéluctable s’ouvre les premiers ans

Mais la magie d’un enfant

Eteint les reproches d’antan de ceux qui deviennent grand-parents

Et comme le premier jour, la tendresse s’allie à l’adoration

Hymen de félicité et d’affection...

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. auffred solange 29/03/2008

pas grand chose a te dire mais tres beau poeme bisou ange29

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site