L'HISTOIRE D'UN COEUR

L'histoire d'un coeur ne vaut pas tous les romans d'amour

Même si pour certains la sensibilité en est l'encre pour toujours

A l'âge d'aimer le oeur n'est qu'un athlète effronté

Qui compare ses conquêes à des compétitions gagnées

Même si le premier désir est un des plus tendres

Sans évidence on réduit le sentiment suprême en cendres

Quand les feuilles du temps ont un peu tombé

Que les années ne signifient plsu seulement des conquêtes assurées

Quand le coeur s'est habitué à être bousculé par tant de nouveautés

Que le vide de l'inconnu s'est comblé d'expérience

L'amour écume un nouveau parfum encore plus divin

Qui se dégae de l'envie de vivre à deux les lendemains

Le visage amorcé alors devient plus dangereux

La promise doit faire danser la sinsérité dans ses yeux

On cherche alors à coeur perdu la femme capable de nous rendre heureux

Ce n'est jamais le même bien que l'on croit toujours que c'est elle

On s'aperçoit que l'amour a des ailes

Dès qu'on l'attrape pour mieux le tenir prisonnier

Il s'envole comme les hirondelles d'été

Fuient l'hiver à travers les nuages gris

L'amertume de la déception enfante des coeurs aigris

On finit par se demander si l'amour

Peut se vivre tous les jours

Quelques larmes meurent sur des lèvres pincées

Qui ont consommé tant de baisers

On empruntera le même chemin cent fois

Cent fois on en reviendra sans vraiment de joies

L'alliance de l'amour et de l'éternité

Survivra dans notre coeur passionné

Mais les aventures fragiles ne cesseront de construire notre vie mutilée.

7 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site