L'ermite des sentiments

Grisé par mille et un soucis

Vieillit par tant de mélancolie

L'homme seul cherche sa trace

Comme un aigle mutilé un rapace

Que l'on a volontairement tué

Il baisse ses ailes de volatile déchiré

Comme pour mieux exhiber sa défaite

Abandonné par sa famille défunte

Eloigné de l'amour qu'il n'a su conservé

Il devient le mendiant en quête de bonheur

Son coeur ne manque de douceur

Son gîte ne manque de chaleur

Son esprit s'habille des arc-en-ciel

Qu'il aime offrir à tous les mauvais coups du ciel

Et le sourire épanouit son visage

On dit qu'il n'a pas d'âge

Et malgré sa peau usée

Par des années difficiles à assumer

Il conserve un corps de jeune premier

Il n'est ni une lumière ni une célébrité

Il a seulement beaucoup d'amour à donner

L'ibis de ses yeux scintille pareil à une étoile

Et quand dehors tout se voile

Chez lui règne la lumière de ses yeux

Sa mémoire entretient des rêves bleus

Afin de vivre toujours mieux

L'espoir de vivre un jour à deux

Gonfle son coeur de poète amoureux

Mais ce pierrot replié dans un nuage

N'a pas encore emprunter le sillage

Des amoureux de l'histoire biblique

La gente féminine parfois le critique

Car il préfère les mots d'amour

Aux mots de tous les jours

Et quand on lui dit qu'il est heureux

Il sourit, allez savoir pourquoi

Ils ne savent pas eux

Que la plus pronfonde de ses joies

Fuit devant chacun de ses pas

Car la plus profonde de ses joies

Est de vivre une passion qu'il ne connaît pas.

9 votes. Moyenne 3.78 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site