Destin



Courbés par tant de douleurs

Des hommes usés par tant de malheurs

Aux rides profondes et au regard éteint

Maudissent leur Destin

D'autres heureux, aux mains blanches et lisses

Frais et conservés ne vieillissent

Ils vénèrent leur Destin

Destin Destin Destin

Quel étrange mot qui dérange ou arrange

Qu'on l'habille de blanc de noir ou de mille couleurs étranges

Il est toujours le même parmi nos vies

Seul impénétrable il distribue le jeu de la vie

Il accroche le suspens à nos existences

Que l'on contrôle bien peu face à ses exigences

Chaque seconde se nourrit de son nom

Et parfois son verdict frappe comme une sanction

Dans le tiers monde il s'appelle famine

Il ne porte ni médaille ni insigne

Et pourtant pourrait accrocher à son veston

Tant de victimes de son nom

On le distingue à travers des yeux apeurés

D'enfants étriqués malingres et affamés

Qui sans le demander sont nés dans l'envers du décor

Où le pain devient une course contre la mort

Et leur fragile vie un signe du mauvais sort

Des images terrifiantes portent la preuve d'un destin affreux

Aux habits souillés et déchirés annonçant le trépas comme un jeu

Mais ce curieux personnage voyage de crimes en bienfaits

Comme il porte le deuil il donne la résurrection

Contraste bien effrayant d'un destin parfois renié

Que l'on ne peut pourtant ignorer

Ses préférences parfois douteuses cause de différence

Et de jalousie partagent nos existences

Sans que l'on connaisse ses distinctions

Il donne à certains le chagrin sans raison

A d'autres la primauté du bonheur

Sans vraiment de critères de valeurs

Pourquoi donc ce si grand fossé

Insolvable problème que les siècles ne résoudront jamais

Une simple pensée alors m'effleure l'esprit

Vivre n'est pas toujours exister

Sinon pourquoi tant d'hommes dans l'histoire se seraient cherchés

Le Destin nous offre la vie on ne sait où ni dans quelles circonstances

A nous de tenter d'effacer les différences

Des hommes forts y sont parvenus avec leur seule volonté

C'est seulement la trace de leur existence

Qui doit nous conduire à la lumière intense

Du bien-être conquis

On est si peu dans la vie...

Pour devenir un rien de plus on doit devenir meilleur

Pour cela il faut fouiller dans notre coeur

Pour trouver la petite lueur capable de nous mener au bonheur.

10 votes. Moyenne 3.40 sur 5.

Commentaires (1)

1. ange29 30/03/2008

pas de comentaire

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site