Une poésie sensuelle qui raconte une chaude envie

Nos regards se sont parlés

Passion et complicité

Sur le chemin de nos envies

Se sont arrêtés pour fleurir

Et le désir ne cessait de grandir

Quand ta main j'ai touchée

Chaude et satinée

Ta bouche m'appelait

Ton corps m'attirait

Le visage alors tu m'as caressé

Affirmation de ton envie de partager

Délicatement je t'ai déshabillée

Te déposant en même temps de doux baisers

Sur ta peau lissée

Tes fruits ronds je goûtais

Dans le silence qui nous unissait

De plaisirs continuels je voulais te couvrir

Afin de toujours t'épanouir

Telle une fleur au printemps

Ta beauté m'illuminait

Ma passion s'enflammait

Tel un feu de forêt

Nous nous sommes alors donner

Sans tabous sans interdit

Le plus profond de la vie

Sous la mélodie de nos désirs

Laissant notre imagination courir

Sur nos corps fiévreux

De se retrouver tous les deux

859 votes. Moyenne 2.40 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site