Le peintre de l'amour

Sur la toile de la vie

Je me suis appliqué

A te dessiner dénudée

De ma plume d'envie

Je t'ai caressé le corps entier

Qui vibrait et ondulait de plaisir

Je t'ai colorée de désir

En passant ma langue gourmande d'amour

Sur les plis et les contours

De ta douce silhouette agréable au regard

La lumière vascillait car il était tard

Mais toujours je te voyais seule et brillante

Ta lumière était tendre et craquante

Le genre d'éclat qui me poussait

A te faire plus que toute désirable et attirante

J'ai la toile un peu remuer

Dans l'espoir de la faire sécher

Et tu es apparue belle et aimante

J'ai laissé ma plume tomber

Pour te couvrir de baisers parfumés

Pour t'envahir de tendresse étalés

Sur ta chair humide et appétissante

Que je dévorais avec insistance

Nos mains se sont enlacés

Nos regards se sont parlés

Naturellement nous a réchauffé la complicité

Alors j'ai eu envie de te couvrir de bonheur

De te faire l'amour pendant des heures

Tu m'as souri

Je t'ai souri

Nous nous sommes compris

Et dans un commun élan

Nous nous sommes noyés dans nos sentiments

Que nous avons laisser soupirer

Au gré de notre long moment d'intimité

Proche de l'éternité

Qui nous a offert le plaisir d'exister!

10 votes. Moyenne 3.80 sur 5.

Commentaires (3)

1. nadia 04/03/2008

je reste sans voix devant un tel témoignage d'amour, j'espère vivre ce moment un jour....

2. ange29 30/03/2008

que dire a tous ses poemes juste fermer les yeux et imaginer.ange29 Je pense que toutes les femmes aimeraient être a la place de cette toile.

3. isa 07/03/2009

bisous mon poéte

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site